Diapositive 1

Diapositive 1

AVEC MARIJO R U O T U A DE

S E N U S CA I O V R

E N I M CaunesMinervois est situe dans le dpartement de lAude, au pied de la

Montagne Noire, surplombant la rgion du Minervois. D'azur aux trois lionceaux d'or.

Dabord, un petit arrt VILLENEUVEMINERVOIS Au passage, une visite rapide au moulin se dressant firement sur son promontoire. Datant de 1819, il fut exploit

jusqu'en 1890 et il a t restaur en 2002. Ce moulin fonctionne comme autrefois, avec des matriaux naturels, nous informe le panneau voisin. Le pain peut tre command et rcupr dans des points de vente dans les villages

environnants. Pour complter lillusion, proximit, une vieille charrette. On voit aussi les ruines dune capitelle . Ses pierres, lgrement inclines vers l'extrieur, permettaient l'coulement des eaux de pluie et

Dabord nomme Villeneuve-lesChanoines, la commune doit son nom actuel la Rvolution. Des fosss ceinturaient le village du XIVe au XVIIIe sicle. Ils ont t remplacs par de larges voies Refaite l'identique, en 1989, cette

fontaine est surmonte d'une statue reprsentant la Marianne nationale. Cent ans ont pass entre son rection et sa rfection Mairie et cole sont telles quon les retrouve dans bien des localits, refltant le style de la fin du XIXe sicle et le dbut du XXe, habituel pour ces

Aprs la fin de la croisade albigeoise, quand les chanoines du chapitre SaintNazaire reurent en don les biens confisqus aux hrtiques situs dans le terroir du petit village de Sainttienne-de-Clamoux, ils firent difier un puissant chteau-fort, sentinelle gardant lentre de la valle de la Clamoux. Les habitations adosses au

chteau formrent peu peu un petit bourg, entour ensuite dun mur denceinte et protg par de larges et profonds fosss. Cette trs belle croix de bronze fut conue et rige en 1852, loccasion dune

L'glise Saint-Etienne fut agrandie et restaure diverses poques, notamment de 1750 1784. Le clocher, du XIIe sicle, quand la communaut villageoise commenait s'manciper de la tutelle des chanoines, servit de

Depuis quelques annes, lactivit autour de la truffe noire a pris de lessor et fait lobjet de plusieurs marchs en priode hivernale... Et nous arrivons CAUNES Aux portes de la Montagne Noire, CaunesMinervois se dresse au milieu des vignobles,

une vingtaine de km au nord-est de Carcassonne. Elle est construite au bord de la rivire de lArgent-Double et autour de son Abbaye bndictine datant des VIIIe au XVIIIe sicles. Une chartre de 791 confirme lexistence carolingienne de cette dernire. Elle connut son apoge aux XI et XIIe sicles puis le dclin survint avec larrive des abbs commendataires. Au XVIIe sicle, les moines de la congrgation bndictine Saint-Maur

apportrent un renouveau jusqu la Rvolution. Caunes est aussi un village de renomme internationale grce sa production de marbre. Il se retrouve partout : sur les monuments et jusqu' l'intrieur des maisons les plus modestes. On le trouve sur le seuil des portes, l'encadrement des fentres, le tablier des chemines, etc.

Un grand stationnement nous attend lentre de la cit. Cest lEsplanade de lEurope o lon retrouve arbres et pelouses parsemes de marbre Ici, lOlivier de la Paix plant le 5 mai 2001. Vingt-trois sculptures monumentales en marbre, dans le village et ici autour du

stationnement, invitent dcouvrir les carrires ayant donn CaunesMinervois une renomme internationale pour son marbre rouge incarnat. Fminit intemporelle uvre de Gilles Vitaloni, cest lune

des magnifiques sculptures que lon retrouve dans le village La rivire de lArgent-Double tait bien basse lors de notre passage Pourtant, voici ce quelle peut montrer aprs une forte pluie Sur cette photo, on aperoit le pont

Aprs avoir travers la rivire, sur la place de la Rpublique, on croise cette fontaine dont des lions distribuent leau. Elle est construite en marbre. Ces plus anciens platanes du village ont t plants en

Ce fut le logis abbatial reconstruit au XVIIe sicle par labb Jean dAlibert. Il abritait au rez-de-chausse le rfectoire et la cuisine, ltage le dortoir des moines. Lancienne salle capitulaire hberge dsormais un muse lapidaire tandis que dautres salles accueillent des expositions

L'glise primitive carolingienne fut partiellement dmolie et remplace par l'difice actuel dont la construction s'chelonne du XIe au XIVe sicle. Labbaye fut aline en 1791, lexception de lglise qui devint proprit communale. Son porche date du XIIe sicle.

Il est constitu de trois voussures et dcor de motifs varis. La tour-clocher construite au dbut du XIIe sicle offre un triple niveau de baies gmines avec colonnes et Cette abbaye bndictine

possde une superbe abside, fleuron du premier art roman mridional, construite en deux campagnes successives. La base, rythme par huit colonnes, est la partie la plus ancienne de ldifice. De la

construction du XIe sicle, la partie suprieure est orne de neuf arcatures en plein cintre. Le chevet de lAbbaye est une pice majeure de larchitecture romane en Languedoc. Occasionnellement, il sert despace scnique lors de diverses manifestations : concert, thtre A gauche, la tour du Trsor, btie la fin du XIIe sicle est ainsi nomme car elle

Le clotre mauriste datant de 1663 a t restaur en 2006. Il se caractrise par une grande sobrit. Ses arcades en plein cintre reposent sur de simples piliers quadrangulaires. Une nef unique, datant du XVIIIe sicle, est vote d'ogives. Le dcor de marbre du pays est remarquable

dans le sanctuaire et les absidioles. Lautel de marbre rouge, encadr de deux anges blancs en marbre de Carrare, date du XVIIIe sicle en mme temps que les Mauristes habillrent le chur de

grandes stalles de bois. Partout on retrouve le marbre rouge ! Mme un lutrin tout en marbre ! Comme le carrelage dailleurs

Les opposs : le chur et le fond de lglise. Lors de travaux dassainissement, la fin des annes 80, fut mise au jour une partie de labside carolingienne de lglise

primitive. Aprs la construction de lglise actuelle, la crypte aurait servi de martyrium. Elle fut condamne au XVIIIe sicle quand il fallut surlever le sol aprs une monte

deau importante. Labbaye au XVIIe sicle (site Persee.fr) Au dtour des ruelles mdivales on dcouvre les faades dhtels particuliers allant du XIe au XVIIIe sicle. Rue aux couleurs ocre

chatoyantes sous le soleil et, toujours de magnifiques demeures anciennes. Les rues du village sont paves, demandant une certaine endurance pour une visite approfondie ce que nous navons pas eu le temps de faire Lhtel dAlibert fut celui de la famille de Jean dAlibert, abb de labbaye au XVIe sicle. Cest lui qui fut linstigateur de

Non loin de labbaye, ces meules dcorent une place. A proximit du village se trouve la petite chapelle de Notre-Dame du Cros prs dune source abondante. Ddie la Vierge et plusieurs fois sculaire, construite au XIVe sicle, elle a vaillamment rsist aux outrages de la

Rvolution. Son origine remonterait au VIe sicle quand, selon la lgende, une bergre aurait vu jaillir une source au pied de la falaise, y aurait fait boire son enfant malade, guri aussitt Elle tait dj signale comme dpendance de On peut y prendre le

repas lombre des platanes, lespace tant bien amnag On y trouve aussi un vritable canyon gologique, un dfil rocheux et des parois amnages pour lescalade.

Apprcis par les Romains, utiliss par les sculpteurs mdivaux, les marbres rouges de Caunes voient leur exploitation reprise par un sculpteur de la riviera Gnoise vers 1615, attir par Jean dAlibert. Les changes se multiplient entre Carrare, producteur de marbre blanc, et Caunes tandis que les difices religieux du midi profitent de ce matriau chatoyant comme colonnes ou lments de retable. Les plus remarquables monuments royaux ou impriaux de Louis XIV Napolon III, mettent en valeur le marbre de Caunes : Fontainebleau, Versailles (au Trianon

notamment), Marly, le Louvre, les Invalides, le Carrousel, lOpra Au XXe sicle, il existait huit carrires sur Vendues endont 1807, cinq principales carrires furent cette zone la les

grande carrire, la adjuges une socit de marbriers le marbre petite de griotte, la carrire prs deexportant

la travers la France et ltranger. champignonnire les carrires chez Julien . Une seule est reste en exploitation sous lappellation de carrire de Villerambert exploite par la socit AGE de Khalid

Massoud. Cest actuellement la seule carrire en exploitation permanente sur Caunes. Par erreur, nous nous engageons sur un sentier de randonne menant la carrire du Roy.

Le marbre est prsent tout au long de cet itinraire menant l o furent extraites les colonnes du Trianon Aujourd'hui, le marbre n'est plus mis nu dans "La Carrire du Roy", classe monument historique. Au bout du sentier, on aurait pu dcouvrir une colonne rode par le temps. Pour les historiens, elle a autant de valeur que les colonnes rutilantes du Grand Trianon

Cest Villerambert que nous ferons une visite guide de la carrire. Le guide nous accompagnera au cur des veines de marbre rouge de Caunes. Il nous expliquera le dmarrage, la vie, la fin et la rhabilitation d'une carrire (extraction, dbitage, nuancier de couleurs...) Nous dcouvrons ce marbre aux nombreuses nuances griotte, vieux

rose, blanc, jaune et parfois vert. Dans un coin de la carrire, un espace sert occasionnellement pour des manifestations thtrales. En plus de la production de grosses pices, le marbre est concass en morceaux de plus en plus petits afin dtre vendus

comme gravier extrmement rsistant. Il existe des granulats de diffrentes grosseurs selon lutilisation dsire. Des dunes de gravier de marbre ! Si on exclut lenvironnement, on se croirait en plein dsert ! En

fait ce sont les amoncellements de gravier rpondant aux divers besoins Gravier pour bton dsactiv, gravier pour parcs et jardins, gravier pour alles pitonnes,

gravier pour alles de routage, sable btir et pour les crpis, A proximit de la carrire, on ne peut manquer, au milieu de ses vignes, le chteau de Villerambert-Julien, install sur un site trs ancien, entour de dolmens et de menhirs, proximit de la Via Domitia. Toutefois, il faut remonter jusquen 1231 pour retrouver les traces crites dun vignoble Villerambert

Le Chteau, dans sa forme dfinitive, fut construit au XVIe sicle par la famille Balby de Vernon qui resta propritaire jusquen 1858, date laquelle la famille Julien, dont les origines remontent au XVIe sicle dans la rgion de Minerve, racheta

le Chteau. Pour nous, cest la fin de la balade. Musique : A quai, du film Amlie Poulain Photos, sauf indication contraire, conception et ralisation : M.-J. Farizy-Chauss Sources dinformations : panneaux sur place, divers sites dont celui de la socit AGE et du chteau de Villerambert. Novembre 2015

[email protected] Dautres diaporamas sur : http://famille.morhain.net/lapagedemarijo/ http://www.pps-images-photos.com/createurs /marijo.html http://www.imagileonation.com/marie-jo.ws U A

R I O V E R

Recently Viewed Presentations

  • Chapter 4

    Chapter 4

    Random Experiment and Its Sample Space. ... A helpful graphical representation of a multiple-step experiment is a tree diagram. Bradley Investments can be viewed as a two-step experiment. It involves two stocks, each with a set of experimental outcomes.
  • CS 294-5: Statistical Natural Language Processing

    CS 294-5: Statistical Natural Language Processing

    Statistical NLP Spring 2011 Lecture 4: Speech Recognition Dan Klein - UC Berkeley TexPoint fonts used in EMF. Read the TexPoint manual before you delete this box.:
  • Conics - Southeast Missouri State University

    Conics - Southeast Missouri State University

    Parabolas exhibit unusual and useful reflective properties. If a light is placed at the focus of a parabolic mirror (a curved surface formed by rotating a parabola about its axis), the light will be reflected in rays parallel to said...
  • Naturalismo E Verismo

    Naturalismo E Verismo

    NATURALISMO E VERISMO NATURALISMO e VERISMO Il Verismo è un movimento letterario italiano che si sviluppa a Milano alla fine degli anni settanta del secolo XIX e che si ispira, seppur con sensibili divergenze, al Naturalismo, che nasce in Francia...
  • Lectures 9-10. Latin America and the former Soviet Union:

    Lectures 9-10. Latin America and the former Soviet Union:

    The former USSR/ Russia: - the ruling nomenklatura (cratocracy) - actors of shadow economy - self-employed people and independent entrepreneurs. Latin American countries - bourgeoisie affiliated with TNCs - old but modified trade-agrarian oligarchy. financial and bond market agents -...
  • www.ambrosolischool.com

    www.ambrosolischool.com

    The future of music . Today, music is everywhere at all times, there is near-instant access to any music you would care to hear, and personal music making can take on a variety of different forms, regardless of skill level...
  • Havisham Dramatic Monologue Dramatic monologue refers to a

    Havisham Dramatic Monologue Dramatic monologue refers to a

    'Havisham' The speaker in the poem is the character of Miss Havisham, taken from the Dickens novel 'Great Expectations'. In the novel, she is deserted at the altar on her wedding day by her husband-to-be. She is completely devastated and...
  • Personality Structure: Identifying Basic Dimensions of Human Traits

    Personality Structure: Identifying Basic Dimensions of Human Traits

    The lexical approach The lexical hypothesis is generally defined by two postulates. The first states that those personality characteristics that are most important in peoples' lives will eventually become a part of their language. The second follows from the first,...