Diapositive 1 - Overblog

Diapositive 1 - Overblog

Diap o ra m a de gi Dans le Pacifique Nord, les orques ont trouv une faon trs ingnieuse de se nourrir Il fut un temps o les orques et les hommes partageaient sans heurts les riches ressources halieutiques au large de lAlaska. Mais cette priode semble aujourdhui

rvolue. Une comptition froce sest engage entre les groupes de ctacs et les bateaux de pche. UN ANIMAL LINTELLIGENCE FASCINANTE Nous avons t chasss de la mer de Bring , regrette Paul Clampitt, un propritaire de bateau de pche dans ltat de Washington. Pour lui comme pour ses collgues, la scne se rpte sans cesse plus frquemment depuis quelques annes : de larges groupes dorques (appels pods) encerclent les petits bateaux de pche pour les dpouiller de leurs prises. Un phnomne dsormais systmatique. Les orques sont des animaux fascinants : leur intelligence exceptionnelle et leur complexe organisation sociale est en effet renforce par une aptitude que lon a longtemps cru lapanage des grands singes, lapprentissage. Les Orcinus Orca dveloppent des formes de langage extrmement labores faites de cris et

de chants. Or, ces langages divergent dun groupe lautre. Plus incroyables encore, des chercheurs ont montr quils pouvaient aussi imiter les dauphins . Animaux trs sociaux, capables de vritables comportements culturels, les orques se transmettent des savoirs de gnration en gnration. Par consquent, leurs techniques pour semparer du poisson des pcheurs saffinent. Les orques sont dsormais capables de reconnatre les chalutiers. Grce leur oue trs dveloppe, ils parviennent mme savoir exactement quel moment les engins de pche sont jets leau. Ils se montrent parfois agressifs lorsquils sont impatients ou particulirement affams. Pourtant, la science a montr quen dehors des spcimens maltraits en captivit, Orcinus Orca nattaque pas lhomme. Il sagirait donc bien dintimidation pure et simple. DES PCHEURS IMPUISSANTS Les orques ont un got prononc pour les gros poissons comme le fltan ou

la morue. Ils semparent du poisson au bout des hameons, ne laissant que des miettes lhomme (Un phnomne dj film dans le cas dun cachalot). Une fois le bateau connu, ils le suivent sur des dizaines de kilomtres pour piller impitoyablement lintgralit de ce quil pche. quoi bon travailler si dur pour cder le fruit de leur labeur des comptiteurs marins, se demandent donc les pcheurs. Puisquil est en outre fort probable que la pratique soit enseigne par les mres aux plus jeunes, elle risque de sinstaller dans la dure. Les animaux risquent de toute manire de trouver un moyen efficace de contrer les ruses humaines. Mme les sonars lectroniques dont sont quips, les chalutiers ne les loignent plus. Maintenant habitus cette technique, les orques associent ces sons la prsence de pcheur, et donc de nourriture. Le pcheur lui, contraint un objectif de rentabilit, ne peut pas se permettre nimporte quoi pour remporter ce combat. Par exemple, le cot en

essence et en motorisation pour distancer leurs concurrents devient vite trop lev. De la mme manire, lamlioration du matriel de pche des petits bateaux ncessite un investissement trop coteux (de lordre de plusieurs dizaines de milliers de dollars). La lutte entre lhomme et lorque est donc bien en train de virer lavantage de ce dernier. Les orques peuvent sauter jusqu 5 mtres au dessus de leau UNE ESPCE LONGTEMPS MALTRAITE Il nen a pourtant pas toujours t ainsi. La concurrence entre pcheurs et ctacs nest visible que depuis quelques annes. Un phnomne qui sexplique dabord par la croissance du nombre de ces prdateurs marins. La population de cette espce a toujours t difficile estimer. Les groupes se dplacent en effet sur dimmenses distances, et privilgient les mers froides. Mais pendant des annes, ils ont t chasss et mme massacrs par des

pcheurs jusque dans les annes 50. Ils ont aussi t capturs pour tre exhibs dans les parcs aquatiques, une vraie torture pour ces animaux pris de libert. En 1982, heureusement le moratoire sur la chasse commerciale la baleine (qui comprend aussi Orcinus Orca) est sign. Cest la fin dune pratique qui a dcim pendant des sicles les grands ctacs. La cruelle pratique du dressage des dauphins, mais aussi des orques dans les parc aquatiques se poursuit de nos jours. Le film Blackfish, en 2014, avait ainsi mis en lumire leurs terribles conditions de vies dans le parc de SeaWorld. Les mammifres marins ne sont en effet absolument pas adapts une vie en captivit. Le retentissement du film a provoqu une prise de conscience gnrale qui a remis en cause ce modle. Choqus, de nombreux clients sen sont dtourns. Les dfenseurs de ces animaux rclament aujourdhui linterdiction totale de ce genre de divertissement .

Des orques au large de lAlaska LA REVANCHE DES ORQUES Tous ces lments ont naturellement pouss les orques viter la prsence humaine. Leur hardiesse vis--vis des pcheurs peut donc tre vu comme un signe encourageant. Les animaux, prsent protgs, cessent donc en une gnration de craindre les hommes et leurs bateaux. La mer est eux, avec tout ce qui sy mange, semblent donc dire les ctacs lhomme. Une belle revanche aprs des sicles de chasses. La chasse nest pourtant pas la seule menace qui plane au dessus de la tte de cette espce. La pollution globale des ocans leur est particulirement nfaste, notamment les PCB. Certains groupes sont toujours menacs, mais il est difficile comme on la vu dtablir un bilan globale de ltat de lespce. Leur comportement tmraire ne pourrait-il pas tre la consquence dun manque de

nourriture? Enfin, mme si lon se place du point de vue optimiste, laccroissement constant de leurs populations et la fin de leur coexistence pacifique avec les pcheurs, sils rjouissent tous les amoureux de la nature, pourraient avoir des effets pervers. En effet la double prdation sur ces proies, dj surpches depuis des dcennies et menaces dextinction moyen terme, accrot la pression. Laire de rpartition des orques, qui nont pas de prdateurs naturels, ne fait en outre que crotre (phnomne encore amplifi par la fonte de la banquise aux ples). Un jour, la ruine des pcheurs et les craintes pour lquilibre des cosystmes marins pourraient donc remettre en cause le moratoire qui a sauv ce splendide animal. En France aussi, les orques sont capturs pour lamusement du public. Ici dans le parc Marineland Beau documentaire que nous a prsent DGS et je les remercie. Les

Orques se vengent ? Cration de Gi : Septembre 2017 http://www.regards.asso.fr/ ginettebertorelle.html http://www.jackydubearn.fr/ ginettebertorelle.html http://lesdiaposdegi.over-blog.com [email protected]

Recently Viewed Presentations

  • Christian Hope and Courage In an Age of

    Christian Hope and Courage In an Age of

    Brothers, we do not want you to be ignorant about those who fall asleep, or to grieve like the rest of men, who have no hope.We believe that Jesus died and rose again and so we believe that God will...
  • Understanding The 5 Elements - Evergreen State College

    Understanding The 5 Elements - Evergreen State College

    Metal - Experimenter and Judge/Organizing. Metal is yin/feminine in character, Metal represents the minerals, crystals, and gems of the world. The metal aspect is the diamond found within each one of us. The Metal Element is the breath of life....
  • Ipla 2014

    Ipla 2014

    Kawasaki Eco-Town where . ... Eco-towns such as Kawasaki, Kitakyushu and others where economy and environment are integrated to create sustainable business opportunities . progressively build . strong . science-policy-business link and interdependency.
  • ATS LuaPlugin - Dashboard - Apache Software Foundation

    ATS LuaPlugin - Dashboard - Apache Software Foundation

    ATS C APIs are exposed as Lua Functions under the 'ts' module. Loaded as library to the core. When ATS starts, ATS Creates and initsLua VM. Load the specified Lua script and registered its global functions and variables in Lua...
  • Introduction to causal inference from observational data

    Introduction to causal inference from observational data

    Choice of confounding adjustment method depends on type of strategies. Comparison of strategies involving point interventions only. All methods work . if all confounders are measured or the instrumental variable conditions hold. Comparison of sustained strategies. Generally only g-methods work....
  • Homeostasis At the end of presentation,students should be

    Homeostasis At the end of presentation,students should be

    The internal environment or milieu . interieur. Extracellular . fluid. Importance . ECF fluid transport and mixing system: 2 stages: 1. Movement of blood in the blood vessels. 2. Fluid movement in between blood capillaries and the intercellular spaces between...
  • N YS CO MMO N COR E MAT

    N YS CO MMO N COR E MAT

    Forms of the Tape Diagram. 8. 5? 8. 5? There are two basic forms of the bar diagram model. The first form is sometimes called the part-whole model; it uses bar segments placed end-to-end.
  • www.gcs16.com

    www.gcs16.com

    A lot of people just said measurements but not the quality indicator or standard they were measuring - any version of a standard or concept of accepted. Quality indicators / standards. ... (NSQHS) Standard 1: Governance for Safety and Quality...