PowerPoint-presentatie

PowerPoint-presentatie

Auteurs : Martin Herold, Universit de Wageningen Erika Romijn, Universit de Wageningen Sandra Brown, Winrock International missions forestires (MtCO2) Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ Au terme du cours, les participants devraient tre mme de : Dcrire les procdures dlaboration des niveaux de rfrence pour les forts (FRL, forest reference levels) REDD+. Temps --- Graphique : laboration du FRL brsilien. Source : communication de son FRL la CCNUCC par le Brsil. 2014. v. 1, mai 2015 Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 1 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF Creative de la Banque mondiale Commons License

Documents de rfrence CCNUCC. 2014. Dcision 13/CP.19. Lignes directrices et procdures relatives l'valuation technique des communications des Parties sur les niveaux d'mission de rfrence pour les forts et/ou les niveaux de rfrence pour les forts proposs. unfccc.int/resource/docs/2013/cop19/fre/10a01f.pdf#page=37 CCNUCC. 2012. Dcision 12-II/CP.17 et Annexe. Modalits pour les niveaux dmission de rfrence pour les forts et les niveaux de rfrence pour les forts. http://unfccc.int/resource/docs/2011/cop17/eng/09a02.pdf#page=16 Meridian Institute. 2011. Lignes directrices pour llaboration des niveaux de rfrence REDD+ : Principes et recommandations. http://www.redd-oar.org/ Meridian Institute. 2011. Modalits pour les niveaux de rfrence REDD+ : questions techniques et de procdure. http://www.redd-oar.org/ Winrock International. 2015. Bote outils daide la dcision REDD+. En partenariat avec le FCPF de la Banque mondiale. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 2

Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Documents de rfrence UN-REDD. 2014. Emerging Approaches to Forest Reference Emission Levels and/or Forest Reference Levels for REDD+. www.unredd.net/index.php? option=com_docman&task=doc_download&gid=13473&Itemid=53 Herold, M.et al. 2012. A Stepwise Framework for Developing REDD+ Reference Levels. http://www.cifor.org/publications/pdf_files/Books/BAngelsen1201.pdf FCPF Banque mondiale. 2013. Cadre mthodologique du Fonds de partenariat pour le carbone forestier. https://www.forestcarbonpartnership.org/carbon-fund-methodologicalframework GFOI. 2014. Documentation sur les mthodes et recommandations (MGD) de lInitiative mondiale pour lobservation des forts. Section 1.4.2. http://www.gfoi.org/methods-guidance-documentation Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 3 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Plan du cours 1. Importance des niveaux (dmission) de rfrence pour

les forts REDD+ et types de niveaux de rfrence. 2. Cadre CCNUCC dans lequel sinscrit llaboration des niveaux (dmission) de rfrence pour les forts REDD+. 3. lments prendre en compte lors de lestimation des scnarios de base de maintien du statu quo (business as usual BAU) et des besoins en donnes. 4. Mthodes destimation des scnarios de base BAU. 5. valuation technique des niveaux rfrence pour les forts REDD+. (dmission) de Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 4 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Plan du cours 1. Importance des niveaux (dmission) de rfrence pour les forts REDD+ et types de niveaux de rfrence. 2. Cadre CCNUCC dans lequel sinscrit llaboration des niveaux (dmission) de rfrence pour les forts REDD+. 3. lments prendre en compte lors de llaboration des scnarios de base de maintien du statu quo (business as usual BAU) et des besoins en donnes. 4. Mthodes destimation des scnarios de base BAU. 5. valuation technique des niveaux rfrence pour les forts REDD+.

(dmission) de Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 5 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Importance des niveaux de rfrence pour les forts REDD+ REDD+ a pour vocation de proposer des dispositifs incitatifs encourageant la mise en uvre des activits REDD+ et la rduction des missions. Un systme national de surveillance des forts comprend ltablissement dun niveau de rfrence (FRL), faisant office de point de rfrence pour valuer la mise en uvre des activits REDD+ par un pays. Le processus dtablissement des FRL peut favoriser llaboration et la mise en uvre de principes REDD+ (infra)nationaux : Informations issues des missions historiques : ampleur, lieu et causes des missions/absorptions. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 6

Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Diffrence entre FREL et FRL FREL Point de rfrence pour la mesure des missions dues au dboisement et la dgradation des forts REDD uniquement FRL Point de rfrence pour la mesure des missions dues au dboisement et la dgradation des forts et des absorptions attribuables la gestion durable des forts et au renforcement des stocks de carbone forestier concerne toutes les activits REDD+ Le terme FRL englobe le terme FREL et sera employ dun bout lautre du prsent module. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 7 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Deux objectifs lis des FRL 1) Scnario de base de maintien du statu quo (business as usual BAU). Prvision des missions (en tonnes de CO2 / an) en labsence de mesures REDD+. Mesurer lefficacit des interventions REDD+ et dfinir les rductions dmissions. 2) Point de rfrence pour le calcul des incitations financires (RIF). Point de rfrence pour lestimation des paiements fonds sur les

rsultats : paiements directs aux pays, units infranationales ou projets au titre de la rduction des missions. Le soutien fond sur les rsultats sappuie sur la diffrence entre les missions effectives des forts et les FRL. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 8 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Deux objectifs lis des FRL Scnario de base RIF *Le RIF nest pas reconnu dans les discussions de la CCNUCC. Cependant, dun point de vue analytique, il est essentiel de faire la distinction entre les deux types de FRL Scnario de base BAU Point de rfrence pour le calcul des incitations financires Source : www.redd-net.org. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 9 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Plan du cours 1. Importance des niveaux (dmission) de rfrence pour les forts REDD+ et types de niveaux de rfrence. 2. Cadre CCNUCC dans lequel sinscrit llaboration

des niveaux (dmission) de rfrence pour les forts REDD+. 3. lments prendre en compte lors de llaboration des scnarios de base de maintien du statu quo (business as usual BAU) et des besoins en donnes. 4. Mthodes destimation des scnarios de base BAU. 5. valuation technique des niveaux rfrence pour les forts REDD+. (dmission) de Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 10 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Lignes directrices de la CCNUCC pour llaboration des FREL et des FRL (Source : CCNUCC 2010, 1/CP.16 ; CCNUCC 2009, 4/CP.15) Il est demand aux pays en dveloppement participant REDD+ dlaborer, conformment aux circonstances nationales et leurs capacits respectives, un FREL et/ou un FRL nationaux ou, sil y a lieu, titre provisoire, des FREL et/ou des FRL infranationaux, dans la transparence, en tenant compte des donnes

historiques et en les adaptant aux circonstances nationales. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 11 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Modalits pour llaboration des FREL/FRL (Source : CCNUCC 2011, 12/CP.17) Les FREL/FRL sont exprims en tonnes de CO2 (t CO2) par an. Les FREL/FRL doivent tre cohrents avec les missions et les absorptions forestires incluses dans les inventaires nationaux de gaz effet de serre (GES). Il est possible dlaborer, titre provisoire, des FREL/FRL infranationaux, devant terme dboucher sur un FREL/FRL national. Les pays peuvent adopter une dmarche par tapes pour laborer leurs FREL/FRL : ils pourront ainsi, au fur et mesure de lavancement de leurs travaux, employer des donnes de meilleure qualit et des mthodes amliores et incorporer de nouveaux rservoirs de carbone.

Les pays doivent actualiser leur FREL/FRL intervalles rguliers, selon les besoins, en fonction des nouvelles connaissances, des nouvelles tendances et de toute modification du primtre concern et des mthodes employes. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 12 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Modalits pour llaboration des FREL/FRL Les pays doivent communiquer des informations et justifications sur llaboration de leurs FREL/FRL, et lvaluation technique des FREL/FRL proposs doit tre possible : donnes historiques, informations mthodologiques, primtre concern (rservoirs, gaz, activits incluses), dfinition de la fort. Les informations communiques

exhaustives, cohrentes et exactes. Les informations sur les FREL/FRL proposs seront publies sur la plateforme web REDD de la CCNUCC. Les FREL/FRL feront lobjet dune valuation technique dans le cadre de lestimation des paiements fonds sur les rsultats, conformment aux lignes directrices et procdures dcides par la COP. doivent tre transparentes, Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 13 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Primtre de REDD+ au sein des catgories GIEC Les FRL correspondent aux rsultats des cinq activits REDD+, que lon peut incorporer aux catgories GIEC de la manire suivante : Forts converties en dautres terres . Dboisement. Forts qui restent forts .

Dgradation des forts. Prservation des stocks de carbone de la fort. Gestion durable des forts. Renforcement des stocks de carbone des forts (dans les forts dgrades). Autres terres converties en forts . Renforcement des stocks de carbone des forts (afforestation / reforestation). Pour en savoir plus sur les dmarches / le cadre concernant les moyens de rendre compte des activits REDD+ dans les diffrentes catgories GIEC, voir galement GFOI MGD (2014). Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 14 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Plan du cours 1. Importance des niveaux (dmission) de rfrence pour les forts REDD+ et types de niveaux de rfrence. 2. Cadre CCNUCC dans lequel sinscrit llaboration des niveaux (dmission) de rfrence pour les forts REDD+. 3. lments prendre en compte

lors de llaboration des scnarios de base de maintien du statu quo (business as usual BAU) et des besoins en donnes. 4. Mthodes destimation des scnarios de base BAU. 5. valuation technique des niveaux rfrence pour les forts REDD+. (dmission) de Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 15 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale tablir les scnarios de base de maintien du statu quo (business as usual BAU) Les scnarios de base BAU sont une estimation des futures missions et absorptions de GES par les forts. Pour estimer ce qui pourrait se produire lavenir, il faut savoir ce qui sest produit dans le pass. Ds lors, il est ncessaire de disposer de donnes sur le dboisement / la dgradation des forts historique et sur les tendances de dboisement (sries temporelles).

Il est possible de dresser des cartes des couverts historiques au moyen de limagerie satellite : Depuis les annes 1990, il est possible de cartographier les zones forestires avec prcision. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 16 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale lments prendre en compte lors de llaboration des scnarios de base BAU Dcider dune dfinition de la fort (voir Modules 1.2 et 2.1 sur les dfinitions) : La dfinition de la fort pourra dterminer quelles terres seront incluses.

Des seuils en % de couvert forestier bas permettraient la quasi-totalit des terres plantes darbres de donner droit aux dispositifs incitatifs REDD+ ; il pourrait cependant se rvler difficile de dceler un seuil bas par limagerie. Veiller la cohrence avec le systme national de surveillance des forts (SNSF) et le systme MNV. Dfinir le primtre des activits REDD+ inclure dans le scnario de base BAU : dboisement, dgradation des forts, prservation des forts, gestion durable des forts, renforcement des stocks de carbone. Dfinir quels rservoirs de carbone inclure dans le scnario de base BAU : biomasse arienne, biomasse souterraine, matires organiques du sol, litire, bois mort. Dfinir lchelle : nationale / infranationale. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 17 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale FRL infranationaux Des FRL infranationaux (scnarios de base BAU) peuvent tre tablis pour certains pays / certaines provinces ou pour

certaines activits / grandes catgories. Quelques points particuliers prendre en compte : Critres harmoniss. Prise en compte des fuites. Consolidation des FRL infranationaux en un FRL national. Tester llaboration du FRL au niveau infranational est un bon moyen dapprendre par la pratique. Les mthodes et les donnes doivent tre cohrentes avec le futur systme de surveillance. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 18 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Besoin en donnes pour lestimation des scnarios de base BAU Les scnarios de base BAU reposent sur des donnes historiques et peuvent tre adapts aux circonstances nationales pour mieux reprsenter les futures missions de GES par les forts. missions et absorptions historiques : Donnes sur les activits : tendue spatiale de la transition de la couverture terrestre (ha) par exemple. Facteurs dmission : missions / absorptions de GES par unit dactivit (t CO2-e/ha par exemple).

Circonstances nationales : degr de transition forestire ; facteurs de dboisement et de dgradation des forts ; politiques de dveloppement. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 19 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Besoins en donnes pour lestimation des scnarios de base BAU Les missions et absorptions historiques associent les donnes sur les activits (DA) et les facteurs dmission (FE). Donnes sur les activits, reposant sur lanalyse temporelles de donnes historiques : Taux de dboisement (Module 2.1). Taux de plantation darbres (Module 2.1). Taux de dgradation des forts (Module 2.2). Taux damlioration par type dactivits (Module 2.2). Facteurs dmission (Module 2.3) : Dboisement. Dgradation des forts. Facteurs dabsorption (Module 2.3) : Renforcement des stocks de carbone.

de sries Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 20 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Besoins en donnes pour lestimation des scnarios de base BAU Les circonstances nationales peuvent influencer la tendance de dboisement et il convient den tenir compte pour une meilleure estimation du scnario de base BAU. Ajustement gnral du scnario de base BAU pour une meilleure fiabilit : degr de transition forestire (couvert, PIB) ; Source : Angelsen 2008. facteurs de dboisement et de dgradation des forts (prix des matires premires agricoles par exemple) Module 1.3. Ajustements au cas par cas : les restrictions / impratifs inscrits dans les programmes ainsi que les politiques

nationales peuvent affecter lajustement du FRL. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 21 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Disponibilit et recueil des donnes Pour de nombreux pays, les donnes existantes peuvent tre limites et de mauvaise qualit : il faut recueillir et compiler de nouvelles donnes (voir Modules 2.1, 2.2 et 2.3). Les pays, titre provisoire, peuvent commencer par laborer au niveau infranational des FRL portant sur : des tats / provinces particuliers, dans lesquels le changement dans le couvert est historiquement lev, ou une activit particulire, le dboisement par exemple, pour laquelle une capacit nationale existe et des images satellite sont disponibles. Il est important de fixer en matire de recueil des donnes un ensemble de critres et dimpratifs nationaux pertinents lchelle infranationale et nationale. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 22 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale

Plan du cours 1. Importance des niveaux (dmission) de rfrence pour les forts REDD+ et types de niveaux de rfrence. 2. Cadre CCNUCC dans lequel sinscrit llaboration des niveaux (dmission) de rfrence pour les forts REDD+. 3. lments prendre en compte lors de llaboration des scnarios de base de maintien du statu quo (business as usual BAU) et des besoins en donnes. 4. Mthodes destimation des scnarios de base BAU. 5. valuation technique des niveaux rfrence pour les forts REDD+. (dmission) de Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 23 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Mthodes destimation des scnarios de base BAU 1. Mthode strictement historique. Utilise uniquement les taux de dboisement moyens annuels relevs au cours des dernires annes (~10 ans). Ne suppose aucune volution de la tendance. 2. Mthode historique ajuste.

Cette mthode a recours la capacit prdictive de la tendance de dboisement historique . Pour amliorer les projections, elle intgre dautres facteurs reprsentatifs des circonstances nationales, tels que le degr de transition forestire et les facteurs de dboisement. 3. Modles de simulation. Les modles reposent souvent sur la rente foncire et sur loffre et la demande de nouvelles terres pour lexploitation agricole ou la production dautres matires premires, mais galement sur le prix des minraux tels que lor ou le bois d'uvre. Cette mthode peut intgrer les taux de dboisement historiques et la colinarit du comportement des facteurs dterminants et du taux de dboisement. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 24 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale 1. Mthode strictement historique Projection simple des tendances ou moyenne des taux de dboisement annuels utilisant les statistiques nationales sur les donnes historiques. Rgles simples (en termes techniques). Pas de donnes sur certains facteurs dterminants

disponibles ou ncessaires. Exemple lchelle infranationale : FRL brsilien pour lAmazonie. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 25 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale 2. Mthode historique ajuste (1/2) Cette mthode conserve la capacit prdictive des donnes sur les tendances historiques, mais volue vers une valuation et des projections reposant davantage sur les facteurs dterminants. Elle intgre un raisonnement ax sur les donnes pour expliquer les carts par rapport la tendance historique ( savoir les circonstances nationales) : Dboisement et missions et comprhension des processus historiques au moyen de donnes sur les facteurs dterminants et sur les activits responsables de la variation du carbone. tablissement de relations avec les causes sous-jacentes (valeurs approches). Justification de pourquoi et comment le dboisement scarte de la tendance historique au niveau des facteurs dterminants et des activits. Pour en savoir plus sur la mthode historique ajuste, voir la Bote outils daide la dcision REDD+ labore par Winrock International en partenariat

avec le FCPF de la Banque mondiale (Winrock International, 2015) Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 26 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale 2. Mthode historique ajuste (2/2) Principales donnes ncessaires pour tablir le scnario de base BAU, au niveau infranational de prfrence : Donnes historiques sur le dboisement, la dgradation des forts et le reboisement (A/R). Informations sur les circonstances nationales : degr de transition forestire ; donnes quantitatives sur les facteurs dterminants pour les activits majeures ; facteurs socio-conomiques. Accessibilit de la fort restante (contexte gospatial). Analyse de rgression multiple pour estimer le scnario de base BAU : pour vrifier limportance du dboisement historique et des autres circonstances nationales dans lestimation du dboisement potentiel ; pour prvoir le dboisement futur en sappuyant sur les donnes

historiques et les informations sur les circonstances nationales (les facteurs dterminants par exemple). Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 27 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Exemple danalyse de rgression pour ltablissement des scnarios de base BAU (dmarche historique ajuste) Indicateurs de dboisement futur pour le Brsil, lIndonsie et le Viet Nam. Les estimations dlasticit montrent limportance de diffrents facteurs dans la projection du dboisement futur. Au Viet Nam, par exemple, un changement de 1 % dans le dboisement historique donne Source : Herold et al. 2012. lieu un taux de dboisement futur projet suprieur de

0,57 %. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 28 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale 3. Modles de simulation (et modles explicites sur le plan gospatial) Adapts aux pays qui disposent de donnes de bonne qualit. Permettent dexplorer les consquences de diffrents scnarios daction. Exemples de modles de simulation : modle GLOBIOM dIIASA, outil de modlisation OSIRIS. Exemples de modles explicites sur le plan gospatial : Idrisi LCM, MaxEnt, Dynamica. Incertitudes :

Permettent de modliser les facteurs de dboisement. Permettent de tester les diffrentes mthodes de dtermination du FRL (BAU). hypothses retenues par le modle ; acceptabilit politique. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 29 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Avantages et inconvnients des diffrentes mthodes destimation BAU Mthode Avantages 1. Mthode strictement historique - Mthode simple. Ne ncessite que des donnes historiques. - Nintgre pas les carts par rapport la tendance historique. Pourrait ne pas tre reprsentative de la situation relle.

2. Mthode historique ajuste - Intgre les carts par rapport la tendance historique. - Exigeante en donnes : ncessit de recueillir des informations quantitatives sur les facteurs de dboisement et les circonstances nationales. 3. Modles de simulation - Possibilit de modliser les facteurs de dboisement. Possibilit de tester diffrentes mthodes de dtermination du FRL (BAU).

- Mthode complexe. Ne convient que lorsque les pays disposent de donnes de bonne qualit. Incertitudes du modle. - Inconvnients - Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 30 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Disponibilit des donnes et niveaux variables des donnes Il est important dadopter une mthode axe sur les donnes pour fixer les FRL. Cependant, les donnes sur lvolution de la fort, les missions et les facteurs dterminants sont variables dun pays lautre. Lorsque les donnes historiques sont absentes, il faut les recueillir et les compiler. La comprhension, la fiabilit et la validit des donnes ncessaires la dtermination

des FRL va samliorer au fur et mesure de la dmarche par tapes REDD+. Ladoption dune dmarche par tapes pour laborer les FRL est un concept essentiel pour sadapter la disponibilit et la qualit des donnes dans un pays. La dmarche par tapes : facilite les amliorations au fur et mesure de sa mise en uvre ; sert de point de dpart toutes les situations nationales ; motive la rduction progressive des incertitudes. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 31 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale La dmarche par tapes pour llaboration des FRL (1/3) Cohrence : commence par un FRL simple (tape 1) et apporte des amliorations progressives (passage ltape 2 et 3). Imbrication : commence au niveau infranational et volue vers un FRL national. Amliorer les donnes par une dmarche par tapes tape 1 tape 2 tape 3 Donnes sur les activits Ensembles de donnes

mondiaux (par ex., Hansen et al., 2013). Au moins la dmarche GIEC 2. Dmarche GIEC 3. Facteurs dmission Cartes mondiales (par ex., Saatchi et al. 2011 ; Baccini et al. 2012). Niveau 2 ou 3. Niveau 2 ou 3. Donnes sur les facteurs dterminants Pas de donnes sur les facteurs dterminants disponibles ou utilises. Les facteurs dterminants au niveau national sont connus, avec des donnes quantitatives pour les facteurs essentiels.

valuation spatiale quantitative des facteurs dterminants / activits ; analyse spatiale des facteurs. Adapt de Herold et al. 2012. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 32 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale La dmarche par tapes pour llaboration des FRL (2/3) Amliorer les mthodes par une dmarche par tapes tape 1 tape 2 tape 3 Dmarches en guise de lignes directrices pour laborer les FRL Analyse / projection simple des tendances, ayant recours aux statistiques nationales et reposant sur les donnes historiques. Mthodes adaptes au

pays pour linterpolation / lextrapolation, ayant recours aux donnes historiques et aux mthodes statistiques. Possibilit dutiliser des options telles que la modlisation explicite sur le plan gospatial et autres mthodes statistiques pour prendre en compte la fois les facteurs dterminants et les autres facteurs de changement du couvert forestier. Ajustements / carts par rapport aux tendances historiques Rgles simples (en termes techniques). Hypothses et lments probants pour apport dajustements aux facteurs dterminants / activits essentielles.

Analyse et modlisation par facteurs dterminants et activits. chelle Niveau national ou infranational. Niveau national ou infranational. Niveau national (impratif dans la phase 3 REDD+ pour le calcul du paiement fond sur les rsultats). Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 33 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale La dmarche par tapes pour llaboration des FRL (3/3) Amliorer les mthodes par une dmarche par tapes tape 1 tape 2 tape 3 Intgration des activits

REDD+ Ne peut se concentrer que sur une ou deux activits, avec la ncessit de tenir compte des missions, savoir dboisement et/ou dgradation. Vise se concentrer sur les cinq activits REDD+, mais les missions (dboisement et dgradation des forts) doivent constituer un minimum. Vise se concentrer sur les cinq activits REDD+, mais les missions (dboisement et dgradation des forts) doivent constituer un minimum. Omission de rservoirs et de gaz Se concentre sur les rservoirs et gaz appartenant aux grandes

catgories, avec omissions prudentes. Se concentre sur les rservoirs et gaz appartenant aux grandes catgories, avec omissions prudentes. Vise prendre en compte tous les rservoirs et gaz, dans le cadre dune analyse complte des grandes catgories GIEC. valuation des incertitudes Pas danalyse fiable des incertitudes possible ; utilisation dincertitudes par dfaut et/ou destimations prudentes* La modlisation doit tenir compte des incertitudes ; vrification au moyen des donnes disponibles. Analyse des incertitudes indpendante et quantitative possible, analyse de la sensibilit

et vrification au moyen des donnes disponibles. * Voir Module 2.7 sur la prudence. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 34 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Plan du cours 1. Importance des niveaux (dmission) de rfrence pour les forts REDD+ et types de niveaux de rfrence. 2. Cadre CCNUCC dans lequel sinscrit llaboration des niveaux (dmission) de rfrence pour les forts REDD+. 3. lments prendre en compte lors de llaboration des scnarios de base de maintien du statu quo (business as usual BAU) et des besoins en donnes. 4. Mthodes destimation des scnarios de base BAU. 5. valuation technique des niveaux (dmission) de rfrence pour les forts REDD+. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 35 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale valuation technique des FRL proposs Le secrtariat de la CCNUCC prparera un rapport de synthse sur le processus dvaluation technique (CCNUCC 2014, 13/CP.19). Lvaluation technique des donnes, mthodes et procdures

mises en uvre pour laborer les FRL portera principalement sur : La cohrence des FRL avec les missions et absorptions forestires figurant dans les inventaires nationaux des GES. Les modalits de prise en compte des donnes historiques. Le degr de transparence, dexhaustivit, de cohrence et de prcision des informations communiques. La prise en compte ou non de la dmarche par tapes dans les descriptions des changements apports aux FRL prcdemment communiqus. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 36 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale valuation technique des FRL proposs Lvaluation technique des donnes, mthodes et procdures mises en uvre pour laborer les FRL portera principalement sur (suite) : les gaz et rservoirs et les activits inclus, et la justification fournie pour lomission de rservoirs et/ou dactivits ; la dfinition de fort fournie ; lintgration ou non dhypothses sur les changements futurs dans les politiques intrieures ; le degr de cohrence des FRL avec les informations et les descriptions fournies par la Partie.

lissue de lvaluation technique, on pourra identifier les points techniques amliorer et les besoins en renforcement des capacits. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 37 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Pour rsumer (1/2) Llaboration des FRL doit reposer sur le comportement historique du pays. Cette dmarche est importante pour : situer le pays dans le modle de transition forestire ; comprendre les facteurs dterminants et expliquer les carts potentiels par rapport la tendance historique. lments prendre en compte lors de llaboration des FRL : la question de la dfinition de la fort, les activits et les rservoirs de carbone inclure, lchelle infranationale ou nationale. Diffrentes mthodes pour laborer le scnario de base BAU : 1. Mthode strictement historique. 2.

Mthode historique ajuste. 3. Modles de simulation (explicites sur le plan go-spatial). Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 38 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Pour rsumer (2/2) Les capacits de surveillance des forts et les donnes disponibles varient dun pays lautre commencer llaboration des FRL au niveau infranational et apporter des amliorations progressives pour tablir les FRL nationaux. La dtermination du FRL associ la dgradation doit tenir compte des limites des donnes historiques sur les activits pour certains types de dgradation locaux et de faible ampleur. La cration du RIF est toujours en cours de discussion. Le FRL est une question de lgitimit : il repose sur des donnes mais galement sur le bon usage qui en est fait et relve ce titre dune dcision davantage politique que technique. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 39 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Exemples nationaux et exercice Exemples nationaux

Communication par le Brsil la CCNUCC dun niveau infranational dmission de rfrence pour les forts. Communication par le Guyana la CCNUCC dun niveau national dmission de rfrence pour les forts. Exercice laborer un niveau de rfrence pour les forts pour lIndonsie au moyen de diffrents ensembles de donnes historiques : consquences de lusage de diffrents types de donnes sur les activits sur llaboration du FRL. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 40 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Module de suivi conseill Module 3.3 pour continuer avec des conseils sur la notification des rsultats REDD+ au moyen des lignes directrices et orientations du GIEC. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 41 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale

Bibliographie Angelsen, Arild. 2008. How Do We Set the Reference Levels for REDD Payments? In A. Angelsen, ed., Moving Ahead with REDD: Issues, Options and Implications. Bogor, Indonesia: Center for International Forestry Research. Baccini, A., S. J. Goetz, W. S. Walker, N. T. Laporte, M. Sun, D. Sulla-Menashe, J. Hackler, P. S. A. Beck, R. Dubayah, M. A. Friedl, et al. 2012. Estimated Carbon Dioxide Emissions from Tropical Deforestation Improved by Carbon-Density Maps. Nature Climate Change 2: 182185. Ecofys. 2013. Testing Methodologies for REDD+: Deforestation Drivers, Costs and Reference Levels. London: Ecofys, CIFOR, UMB, University of Wageningen for UK Department for Energy and Climate Change, DECC. https://www.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/273332/ testing_methodologies_for_redd.pdf. GFOI (Global Forest Observations Initiative). 2014. Integrating Remote-sensing and Ground-based Observations for Estimation of Emissions and Removals of Greenhouse Gases in Forests: Methods and Guidance from the Global Forest Observations Initiative. (Often GFOI MGD.) Geneva, Switzerland: Group on Earth Observations, version 1.0. http://www.gfoi.org/methods-guidance/. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 42 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale

Griscom, B. Shoch, D., Stanley, B., Cortez, R., Virgilio, N. Sensitivity of Amounts and Distribution of Tropical Forest Carbon Credits Depending on Baseline Rules. Environmental Science and Policy 12: 897 911. Hansen, M. C., P. V. Potapov, R. Moore, M. Hancher, S. A. Turubanova, A. Tyukavina, D. Thau, S. V. Stehman, S. J. Goetz, T. R. Loveland, A. Kommareddy, A. Egorov, L. Chini, C. O. Justice, and J. R. G. Townshend. 2013. High-Resolution Global Maps of 21st-Century Forest Cover Change. Science 342: 85053. http://earthenginepartners.appspot.com/science-2013-global-forest. Herold, M. 2009. An Assessment of National Forest Monitoring Capabilities in Tropical Non-Annex I Countries: Recommendations for Capacity Building. Report for the Princes Rainforests Project and the Government of Norway. Jena, Germany: Friedrich-Schiller-Universitt Jena and GOFC-GOLD. http://princes.3cdn.net/8453c17981d0ae3cc8_q0m6vsqxd.pdf. Herold, M., A. Angelsen, L. V. Verchot, A. Wijaya, and J. H. Ainembabazi. 2012. A Stepwise Framework for Developing REDD+ Reference Levels. In Angelsen et al., eds., Analysing REDD+; Challenges and Choices, 279299. Bogor, Indonesia: Center for International Forestry Research. http://www.cifor.org/publications/pdf_files/Books/BAngelsen1201.pdf. Huettner, M., R. Leemans, K. Kok, and J. Ebeling. 2009. A Comparison of Baseline Methodologies for Reducing Emissions from Deforestation and Degradation. Carbon Balance and Management 4 (1): 4.

Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 43 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale Martinet, A., C. Megevand, and C. Streck. 2009. REDD Reference Levels and Drivers of Deforestation in Congo Basin Countries. Washington, DC: World Bank. Meridian Institute. 2011a. Guidelines for REDD+ Reference Levels: Principles and Recommendations. Dillon, CO: Meridian Institute. http://www.redd-oar.org/. Meridian Institute. 2011b. Modalities for REDD+ Reference Levels: Technical and Procedural Issues. Dillon, CO: Meridian Institute. http://www.redd-oar.org/. Romijn, E., M. Herold, L. Kooistra, D. Murdiyarso, and L. Verchot. 2012. Assessing Capacities of nonAnnex I Countries for National Forest Monitoring in the Context of REDD+. Environmental Science and Policy 1920: 3348. Saatchi, S. S., N. L. Harris, S. Brown, M. Lefsky, E. T. A. Mitchard, W. Salas, B. R. Zutta, W. Buermann, S. L Lewis, S. Hagen, et al. 2011. Benchmark Map of Forest Carbon Stocks in Tropical Regions across Three Continents. Proceedings of the National Academy Sciences 108: 98999904. Soares-Filho, B. S., D. C. Nepstad, L. M. Curran, G. C. Cerqueira, R. A. Garcia, C. A. Ramos, E. Voll, A.

McDonald, P. Lefebvre, and P. Schlesinger. 2006. Modelling Conservation in the Amazon Basin. Nature 440(7083): 520523. Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 44 Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale UNFCCC COP (United Nations Framework Convention on Climate Change Conference of the Parties) Decisions. This module refers to and draws from various UNFCCC COP decisions. Specific decisions for this module are listed in the Background Material slides. All COP decisions can be found from the UNFCCC webpage Search Decisions of the COP and CMP. http://unfccc.int/documentation/decisions/items/3597.php#beg. UN-REDD. 2014. Emerging Approaches to Forest Reference Emission Levels and/or Forest Reference Levels for REDD+. Rome: Food and Agricultural Organization. www.unredd.net/index.php? option=com_docman&task=doc_download&gid=13473&Itemid=53. Winrock International, 2015. REDD+ Decision Support Toolbox. Winrock in partnership with the World Bank FCPF www.forestcarbonpartnership.org/dst World Bank FCPF. 2013. Carbon Fund Methodological Framework. Final. Washington, DC: World Bank. https://www.forestcarbonpartnership.org/carbon-fund-methodological-framework Module 3.2 Donnes et lignes directrices sur llaboration des niveaux de rfrence REDD+ 45

Matriels de formation REDD+ mis au point par GOFC-GOLD, Universit de Wageningen, FCPF de la Banque mondiale

Recently Viewed Presentations

  • Forming a Union - PC\|MAC

    Forming a Union - PC\|MAC

    Forming a National Government. Although the states have formed 13 separate governments, the Continental Congress drafted a (11) national constitution for the nation as a whole. In order for America to be successful all of the states must be united...
  • BaBar Tier A @ CC-IN2P3

    BaBar Tier A @ CC-IN2P3

    Hôpital John Hopkins: « done more in 6 months than in 18 years ». BIRN: 30 personnes au premier meeting (2001), 115 en Février 2005, presque 400 maintenant succès. Démarrage de sites en Europe: Edinburgh, Manchester. Certainement un site français...
  • Economics - Paulding County School District

    Economics - Paulding County School District

    Economics. This is the complete set of notes for all 5 units: Fundamentals, Personal Finance, Microeconomics, Macroeconomics, and International Economics ***Class Copy- Please return at the end of the semester***
  • Electric Rotary Actuators (motors)  DC motors  AC motors

    Electric Rotary Actuators (motors) DC motors AC motors

    stepper (2-phase synchronous) ... is a variable resistor wired to obtain a variable DC voltage proportional to position Magnetostrictive Pos. Sensor Pulse sent down magnetostrictive material Pulse reflects off position magnet's field Position is proportional to trcvd - tsent Pulse...
  • The 2006 ADL Survey 70th Meeting of the

    The 2006 ADL Survey 70th Meeting of the

    The 2006 ADL Survey 70th Meeting of the NATO Working Group on Individual Training and Education Developments 17-21 September 2007 Bergen, Norway
  • Friedrich Nietzsche 1844 - 1900 By: Amy Ahonen,

    Friedrich Nietzsche 1844 - 1900 By: Amy Ahonen,

    1864- Started at the University of Bonn gave up theology and went on to study classical languages on a deeper level and get a career in Physiology. 1865- Started at the University of leipzig and devoted himself to studying. 1868-...
  • Policy and research developments in Australia Gillian Whitehouse

    Policy and research developments in Australia Gillian Whitehouse

    1 Chi-square test indicates that this is significantly different across employer Size at P<0.05.2 Number of employers who indicated that they offer paid maternity/paid paternity/paid primary carers' leave.* Weighted data. Source: Marian Baird, Alex Heron, Mara Yerkes, Jane Dickenson and...
  • Color Schemes - Mrs. Taylor&#x27;s class

    Color Schemes - Mrs. Taylor's class

    Color Harmonies: pleasing combination of colors based on their respective positions on color wheel. ... Monochromatic Accented Neutral Neutrals- black, gray, white, tan, brown, taupe used to intensify one color. Accented neutral Triadic Triadic—using Primary colors Color.adobe.com ...